Maintenance

par delprat

Bon, je n’ai pas pris le temps d’écrire. Ce n’est pas que ce soit passionnant mais moi, après je m’y retrouve. Il faut juste que je vous laisse un instant pour voir où s’était arrêtée ma vie trépidante.( hé

hé).Ah ouije comprends pourquoi MF m’a débusquée!!!.

Donc hier munie de mon autre   Bret Easton Ellis, son premier, » moins que zéro », je suis partie de la maison à 6h15 et rentrée à la maison à 21h45. Vers Pontivy via Rennes, de Pontivy, via Saint-Brieux Arrh je savais que ça se terminait par un C ( j’ai toujours pensé que Saint-Brieuc allait mieux à une ville de montagne) .

Des trains des cars, des cars, des trains. C’est quand même beaucoup.

Arrivée, (et je pensais que tout allait être speed ), déjeuner pizza commandées, visite des chapelles, OK parfait celle-ci impec: Notre Dame des Fleurs.

Petite , simple avec sa Sainte peinte et qui à la façon d’un ex-voto recueille entre ses deux bras ses propres boyaux.

Je me demande si je ne l’ai pas choisie plutôt parce qu’elle continuait mon histoire avec ce livre et Genet.

Le premier épisode étant celui de l’abbaye de Fontevrault, où dormant dans une sorte de cellule et sur un lit de camp j’avais ouvert le livre.

Je crois d’ailleurs , il faudrait vérifier que le premier mot et même phrase est Fontevraut.

Bref c’était pour un projet avec Degroat, ce n’est pas hier, et je travaillais dans un grand espace, dans les cellules aux cloisons cassées avant travaux/ mais avec tous leurs graffitis. Pas d’appareil photo avec moi, et pas cette manie de capture systématique.

photo 1.JPG

Bon R. vient de rentrer de répétition… C s’annonce….alors…

Et le lendemain….

ELLE FILE

Publicités