Phocion et l’euthanasie

par delprat

J’avais sous le bras La Leçon de peinture du duc de Bourgogne et sortais du Metro Filles du Calvaire.

J’ai toujours aimé ce nom qui m’évoque en me glaçant un peu, un groupe femmes au visage absent, genou légèrement plié sous un grand capuchon.

Une image qui serait plutôt celle d’un monument aux morts de la guerre de 14 s’il s’agissait d’une sculpture et d’un scène peinte au XVII eme s’il s’agissait d’une peinture.

Et puisque nous sommes dans ce registre cela m’amuse toujours lorsque E. me dit:

« —Non Jeudi je ne peux pas je suis à la Tombe… »

Je lui rends parfois visite à la Tombe, dans son studio monacal.

Tombe-Issoire, mais toge quand même…. ( lapsus/ je veux dire: tombe quand-même )

poussin_funerailles_phocion_560.jpg

J’ai assisté à cette scène: Une sorte de manifestation devant le cirque d’hiver.

Pas tellement de monde, des banderoles et une sorte de gravité malgré la fanfare qui jouait « Ah lalala c’est magnifique. »

Je me suis approchée en traversant.

mamort small.jpg

Publicités