COCHENILLE

par delprat

La vie est parfois cruelle. Exemple.

Une espèce d’insecte qui ressemble à ma Cantharide chérie  sommeille dans  » les collections anciennes »chez Deyrolle. Elle est bien, la Cantharide qui n’en est pas une. Piquée là avec sa minuscule étiquette. Elle est bien.

Elle mène sa vie d’après la vie, dans un large tiroir et sous une plaque de verre.

Soudain éclair, soudain lumière.. L’horrible noirceur de la mort anéantie … par … moi ( ah être Victor Hugo …)

Donc j’ouvre le tiroir et suis responsable de la fin d’une époque post-mortem pour la bestiole que je vais choisir.

 

Et par où votre diableri-e est elle entré-e ici? (  Ca tombe bien, j’entends ça dans les contes d’H, c’est peut -être l’insecte qui me parlait…)

Dans pas longtemps sa vie change. Elle n’en sait rien la Morte.Mais j’hésite et demande conseil.

—Mouche cantharide?? Heu…

Moi:

—En fait ce n’est pas une mouche. Je raconte vaguement  l’histoire de Sade et aussi décris les cloques que fait cette saloperie à cornes. Une fille fronce les sourcils et dit:

—Ce n’est pas un longicorne… Crois pas.

Puis elle laisse l’affaire à sa collègue et continue à piquer ( de piquer? ) des scorpions noirs sympathiques avec de longues aiguilles, comme l’Empereur Domitien qui je crois enfilais en tout bien tout honneur des mouches avec une aiguille.

Ca me plait un longicorne.

D’ailleurs l’enthomologie est une mine de noms somptueux st de descriptions poudrées ( Heu… poudrées? Bon, je laisse. )

En parlant de poudre deux choses. La matière des ailes de papillon. D’ailleurs un type achète une sorte de machin metallique et je demande ce que c’est. C’est pour le filet à papillons.

Je commence… silence… silence

La deuxième c’est le sucre glace que j’ai acheté.

Il sont drôlement nombreux là-dedans, dans le tiroir que j’ai failli perdre de vue à l’examen d’un bouquin laid. Son titre me plait. Genre les grands collectionneurs de papillons… Je ne connais que mon cher Walter de Rothschild. Mais c’est trop laid. J’abandonne.

Donc …

Olympia vaut très cher…

Quoi Cochenille? Qu’on la paie Co-che-nillle? C’est un personnage Cochenille où il dit ça parce que je suis dans les insectes???

Capture d’écran 2012-12-08 à 19.54.26

Donc, je choisis 5 insectes .

On les met dans une boite…

J’ emporte mes corps morts en plein jour qui plus est, hop … Je m’enfuis.

Train/ Chateau des Carpathes/ atelier où il fait 15 degrés!!! Oué. travailler sans bonnet…

Donc je commence mon inspection. Laquelle vais-je sacrifier pour mes expériences. La plus moche. Mais sous son corps cette petite étiquette d’à peine un centimètre, me dit qu’elle a quasi mon âge, je veux dire que sa mort a mon âge. 1961, Sainte Baume, Var.

Capture d’écran 2012-12-08 à 19.52.58

 

Depuis 1961 elle est protégée chez Deyrolle ; A peine sort-elle de sa boite ( je prends mille précautions), paf une patte avant gauche. Là par terre…

 

Bon pendant ce temps là l’autre chante Schlemihl ci et là et son ombre. Mais c’est pas le même Peter Schlemihl  que Chamisso?

Bon Zut.

Invitée à diner et j’arrive pas à partir.

En fait je suis jamais invitée à dîner et j’aime mieux.

Ici, lire, travailler , attendre R. et diner avec lui après le théâtre…

Allez grouille.

 

 

Publicités