« Tout travail doit être autobiographique »

par delprat

Capture-d-ecran-2011-05-16-a-13.34.52

Hier j’étais contente d’être à Argenteuil avec le peu de soleil qu’il y avait mais on s’en satisfait ( comme on dit en mode résigné).

J’ai mangé mon petit sandwich type tramezzino hand-made. J’ai aussi somnolé parfois.Essayé les nouveaux pigments or.

Je ne sais pas ce que j’ai avec les couleurs Or et Argent ces temps ci. Je crois que c’est après la visite de l’exposition Sert au Petit Palais. J’ai été très impressionnée par ces peintures que je ne peux qualifier, qui sont effrayantes de laideur ou de beauté.

Jamais on a cette sensation. Enfin jamais je ne l’ai eue: Etre autant fascinée qu’effrayée et se dire que cela n’a aucune importance. Que c’est là, et que peu importent nos avis.

Oui une sorte de peinture monstrueuse.

sert

Petit SMS à Edith Scob qui me répond de suite. Je l’appelle car parfois c’est plus simple de se parler directement. On l’oublie.

Lui dis que j’ai rencontré Maurice Tinchant et croisé Judith Magre dans les allées de Art PAris… Elle est incroyable cette JM…Dans un autre genre il y a la merveilleuse Gisèle Casadessus.

« Tout travail doit être autobiographique » dit D.H

Ah oui , il faut que je podcaste l’interview de Dustin Hoffman ( C’est le grand entretien de Jeudi dernier 16H ).

Je l’ai entendue dans la voiture et ce  genre de choses transforme le retour Banlieue-Paris en régal et promenade délicieuse.

J’aime bien le mec qui traduit.( aussi)

Hier Vendredi, malgré les trains qui marchent mal parce qu’il y a eu des jets de pierre j’arrive à Art Paris à 19h. Il y fait toujours aussi froid. On boit des verres et on rit de choses et d’autres. C’est calme.

Je termine  » Un dernier verre avant la guerre « , roman noir de Dennis Lehane. Pas mal. J’écoutais hier une émission sur ce type de littérature ( pollars, roman noirs etc) . Il est vrai que le thriller ne rassure en rien et que la police finalement ne sauve personne. C’est sans doute le genre qui colle le plus à la réalité quotidienne.

J’ai acheté le livre de Carl Gustav Carus/ Voyage A L’ile De Rugen – Sur Les Traces De Caspar David Friedrich 

« Echouez, échouez, échouez mais échouez mieux ». Je me souviens avoir dit cette phrase de Beckett à Cergy aux étudiants. Et je l’entends dans la bouche de Dustin H.

« La façon dont on se sabote soi même « 

Publicités