Case départ

par delprat

A.M m’envoie ceci:

Helene 2013-04-03 a la(s) 9.04.03

Je m’étais préparé un délicieux sandwich. Et j’ai roulé. J’aime ça. Rouler j’aime ça. Oui. Je ne pense à rien , je flotte, je regarde la tête du type que je double, la tête du passager de la voiture qui me dépasse. Ou devant moi. L’affolé qui me fait des appels de phare quand je suis déjà à 150, je m’en fous.

Je vais à mon rythme, me réjouissant de son impatience et de sa bêtise.

Au début soleil puis grisou puis SMS de E. qui me dit que là-bas on n’y voit rien, que c’est le brouillard. Comme on m’a piqué l’antenne de la voiture ( elle fait son dernier voyage et sera échangée contre une neuve ), je ne capte que des bouts de trucs et la captivante radio de l’autoroute, pleine d’indications, de conseils, d’astuces et de numéros de sorties…

Au bout de 200km, baisse de régime soudain.  » Probleme catalyseur  » s’affiche.

Merde je n’avance plus.

J’éteins. Je rallume. D’accord.

Calmement je prends la sortie vers une pompe à essence qui heureusement est juste là. J’appelle l’assurance qui me dit: « Trouvez un téléphone orange et appelez ».

Ah je le vois le téléphone orange. Juste là… . Mais comment je fais pour l’atteindre? Ou je fais un km , risque de me faire couper en 2, ou je dois traverser un fossé plein d’eau. En général dans ces circonstances on choisit le plus compliqué.

Soudain je vois les sapins, mon vélo, la cheminée et les livres s’éloigner dramatiquement .

Contre le compliqué, l’escalade et les chaussures trempées j’opte pour un conseil à la station service. Le type délicieux-le marchand de cholestérol- finit de vendre des produits qu’on connait tous, pleins de graisses et de sucres, toutes ces saloperies que l’on vend: Sandwich dégueu en pain de mie ( la version Enfer du tramezzino romain ), Mars, Lion, biscuits au chocolat, chips, liquides allant du turquoise au rose, en passant par le noir coca… Puis il s’occupe gentiment de moi et appelle qui il faut.

Je bois tranquillement un café en attendant la dépanneuse et en fronçant l’oeil car la tablette est pleine de miettes et le fauteuil d’à côté réparé au scotch noir.

Je ne sais absolument pas où je suis.

hotel_tatin

Voilà.Voilà mon sauveur.

Le gars est bavard comme une table. Fait son boulot. Grogne un peu. Me voici dans le camion.  Il ouvre une barrière autoroute.En route pour Délivrance!!!. Des chemins des arbres. Je m’attends à voir un gars trapu avec des grandes griffes dévorer un cerf cru ou ce genre de choses…  Là un garage. Au milieu de rien. Je me disais que j’allais louer une voiture pour poursuivre. Oublie. Bref. Je suis à La Motte -Beuvron haut lieu de la Tarte Tatin des fameuses soeurs. Le nom est engageant.

Un taxi se pointe pour me ramener à la case départ. Je revois de l’autoroute la Sologne, cherche sans trouver le nom de l’endroit où il y avait cette chasse quand j’étais enfant. Il y a une photo de moi à la ferme à côté d’un mouton. Où est elle??? Et puis vers 9 ans j’avais été rabatteur avec mon frère. Je m’en souviens comme si j’étais le Tourgeniev du Journal d’un chasseur. Je m’étonne qu’il y ait tant de forêts si près de Paris.

J’arrive vers 16 h ( à Paris…) et mon chauffeur a eu le temps de m’indiquer sa passion: « L’inconnu », l’au-delà, le magnétisme et tout… Le tunnel que l’on voit après la mort.

Ce que je vois ce sont les 350 euros qui s’affichent. C’est pour l’assurance.Ouf.

R. sort à ce moment là. Air narquois et pas mécontent de me voir de retour si vite. Il rit et se moque de moi. Je pose mes sacs et sors mon délicieux sandwich. Je le mange sur les lieux de sa fabrication: La cuisine, 6h avant.

Donc opération nulle!!!

Je ne sais pas trop quoi faire. Est ce que je repars demain, prends un train etc????

Non.

Je vais aller voir le film de Phillibert sur la maison de la radio au Cinema des cinéastes.

Mais je telephone à  R. qui a un coup de mou après la première représentation. Inquiétude. J’y vais . Emporte mon lecteur de DVD et des Preminger.

La loge, encore la loge, le meilleur des refuges. Plus tard E. m’envoie cette image et J. me dit qu’il fait 1 degré.

Bon. Je repartirai  le 29 avril et  pour cette fois-ci une bonne semaine.

Ici ce n’est pas une photo de l’au -delà mais de Saint-Bonnet le château !!!

saintbonnet

Aujourd’hui soleil…
Me lève à …. midi et demi… Non!!!!!!! Si.

Je lis Voyage à l’ile de Rügen et on sort se balader vers Saint-Michel.

Capture d’écran 2013-04-07 à 21.50.07

Publicités