Dolce vita ratée

par delprat

Dans la vie il y a la Dolce Vita . On a vu le film on l’a revu.

LN MARCELLO

 

Marcello et moi

Et puis il y a La grande bellezza, qu’on ne reverra pas. Pas moi en tout cas.

Je pourrais critiquer TOUT point par point,sauf Toni Servillo.

TOUT.

—Blablabla

—Tu plaisantes?  La Palme ???

De deux choses l’une:

Ou je suis particulièrement stupide, ce qui n’est pas à exclure ( « La bêtise n’est pas mon fort » !!!! )( et un peu de fausse modestie ne tue personne, ça se saurait)

ou

rien ne va plus.

Ok pour le scénario.Oui Bon d’accord pour le scénario. Le scénario , oui . Yes.

Dans la vie , il y a le plats qui semblent simples . Il sont en fait puissants sans sophistication et offrent des saveurs renversantes.

« C’est trop bon » dit on…

Et bien La Grande Bellezza, c’est un plat compliqué, tarabiscoté et on voit parfaitement que le chef  stylé mais sans étoile a essayé les recettes inventées par un  grand et vrai chef.

Ben oui le bon restaurant s’appellerait  » Chez Federico  » par exemple. Vous voyez ce que je veux dire.

Alors bien calé dans mon fauteuil de la grande salle du Louxor ( je pense que l’on est mieux au balcon, car en bas il faut lever les yeux car l’écran est haut, oui bien calée), j’ai regardé cette grosse soupe « alla romana » mais sans saveur, où ne manque aucun poncif ( la façon de filmer la ville, la façon de filmer tout court ,  et les lieux communs : les ecclésiastiques, la décadence, la bêtise, la noblesse …)

Le sujet est intéressant bien sur.( Ok pour le scénario.Oui Bon d’accord pour le scénario. Le scénario , oui . Yes.) :

A un moment de l’existence, faire une sorte de bilan et s’effrayer de ce qu’on est devenu, des renoncements , des concessions, des lâchetés accumulées….

Mais c’est totalement raté. ( pour moi ). Le film est gonflé, il déborde, il parle il parle. Oui par moment je ris …. Mais.

On devrait être désespéré face à ce portait ( autoportrait ? ) de la société… Ce devrait être insupportable…On devrait pleurer de honte d’être si ridicules nous autres, si détestables…. Si bêtes et vaniteux … Si cancaniers, jaloux…

Je passe les références lourdingues….

Les mouvements de camera sont épouvantables, fatigants et démonstratifs.( et les ralentis!!!). Ya des mecs à qui il faut interdire la Louma, la grue et tout le bazar.

 Oui , on voit les ourlets, les coutures, on voit tout le travail.C’est plein de sauce, de chantilly, c’est gras….

Bon;.le tourisme dans Rome est toujours plaisant. Même vu du dessus, du dessous, en spirale, la tête en bas en toute simplicité… Allez, un peu de Villa Médicis, un peu de Vatican, un peu de palais ici et là.

Eh les gars, il y a même une naine. Exactement ce qu’il ne fallait pas faire. La bouffe: Risotto ( « réchauffé« ), pizza, Minestrone. Vive l’Italie.

Oui on mange ça et on boit du whisky et une tisane réparatrice , la tisane préparée par…

On mange aussi des racines . Hé parceque si on oublie nos racines… Clin d’oeil graveleux/ Compris??? HAHAHAHAHAH!!!!!!!

Le rythme est… Et bien il n’y en a pas à tendance lentibus….Ce n’est pas qu’on s’ennuie vraiment jusqu’au terrible générique de fin « sul Tevere »… Mais 2h 20 c’est trop pour regarder la belle et toute  nouvelle salle du Louxor.

Bon j’arrête.

dos terasse

 

Le dolce vita

Publicités