AMIENS picardie

par delprat

Ca commence à 08h28 ou plutôt ça commence à 7H 20. Bon. A la gare à pieds. J’aime bien , l’avenue Trudaine le matin tôt , tout ça…. il fait beau… J’ai fait quoi hier soir??? Heu???Mais j’ai fait quoi? Ah oui Peter Pan/ Bob Wilson/ je déraille ou quoi ?Donc ce matin Hop . 10 mn de retard. Puis 15. La SNCF c’est vraiment la honte. Bilan aucune info et une heure de retard sur un trajet d’une heure treize. A l’arrivée évidemment personne ne se précipite pour vous donner les enveloppes magiques de remboursement. ( enfin…) C. qui essaie de rejoindre cette terre lointaine un peu plus tard ne trouve aucun train avant… 17h et retard de 40 mn…

Bon , on attaque. Le garage et tout le déménagement de MG ( dingue comme j’avais bien emballé tout ça. On en vire un max ( l’Escale prendra tout ça: des chaises, des tables, des Larousse Ménager, des boutons , des trousses de couture, des cahiers, un Scrabble, des étagères, des lampes et des cuillers, des coussins et une couverture de prisonnier,, un drapeau Français, toute une vie… Hum… Toute une vie….) et comme on ne s’appelle pas Dédé La Brocante, il ne faut pas regretter. Des cols en dentelle magnifiques, quelques belles photos, une boite avec un papillon, une sorte de petit château, une petite maison avec le toit qui s’en va ( hum on se demande pourquoi ces choses vues, merde, ont raison de nous et nous dictent leur loi. J’aime les châteaux comme celui -ci et les maquettes de maison. Tout à l’heure je me disais: C’est donc parceque tu les a vus depuis ton enfance. Grrr me rebiffe-je, contre mon destin !!

Des plats des machins des verres: out. Des livres : Mémoires de Casanova, quelques machins, un minuscule personnage qui souffle dans une trompe, des gants pour des mains si fines, des obus de 14, un petit avion, un dessin…. In.

On a fait un premier transport de « ça » que l’on garde. Puis à mon tour. Des affaires à moi. Pénible. Des peintures roulées ( c’est quoi?) des dessins, des peintures de ce type du parking de Rome, le Sarde Giuseppe Delogu, pur art brut vrai de vrai.( Il habitait dans un parking souterrain  et remplissait ma voiture de ses trucs. Dommage que je n’aie pas pris TOUT. B. avait eu la casquette de chauffeur avec le bateau dedans. Qu’en a t’il fait avant de décider de mourir.

Pui la cave; Encore des trucs à moi: Catalogues, livres, maquettes de costumes; costumes, Pfff.

Bref on a fait ça avec M. et on était bien crevés. Lui a pris une douche vite fait pour aller voir son ami à l’hosto. C’est quand même fou. On vous opère du cerveau et 48 heures après vous trottez dans les couloirs….

Moi j’ai prié je ne sais qui pour avoir un train. Il était à l’heure. Miracle et en arrivant, un bain monstrueux qui m’a lavée de tout, de la poussière, du passé des autres, du plastique bulle, de l’enfance, des parents, du froid, des grands arbres.