Image 25

par delprat

Ce soir je devais aller à Bobigny voir le film de Jean-Claude Taki. Mais hier j’ai vu O. pour manipulation de routine et ce matin , j’étais cassée en deux. Mal aux reins terrible.

— » C’est normal, bois de l’eau ».

Je lui ai dit que j’irai l’attendre à la sortie pour le boxer….

Ok . Putain je me suis trainée toute la journée, ai prévenu que c’était mort pour Bobigny. Etant seule je me suis dit que j’irai ( à 4 pattes ) voir le Scorsese Place Clichy.

Pof, le diable passe et ce n’est pas ce film que je vais voir mais Walter Mitty…. Emoji désespéré….

Tout d’abord on est au royaume des écureuils vu qu’à 19h 25 les gens rongent des substances qui font un bruit de noisette. Ca m’énerve au plus haut point les gens qui rongent au théâtre ou au ciné. J’ai l’impression d’être dans un truc d’épouvante avec des écureuils sur-dimentionnés comme dans une mauvaise installation. Bref j’avoue avoir pris place dans la salle 10 ou on verra … Walter Mitty. C’est nase, c’est cucu, caricatural, plein de poncifs ( ya des gros, des qui parlent des langues imprononçables, des grosses flics amerlocs, des réseaux sociaux, un sale con, des paysages, un volcan, du skate, des effets spéciaux vieillissant, des « rêves « , une mère et un piano, une soeur et Grease… le magasine LIFE qui est la seule idée du truc ) Tout cela m’arrache un quart de rire avant des soupirs désespérés. C’est niais et laid- genre grand paysage  et oué….

Ca m’apprendra.

Juste plaisir à voir mon chéri Sean Penn , dire des âneries pendant deux minutes dans une lumière orangée face au lynx des neiges qu’il ne photographie pas ( C’est treu beu….)