Panne de titre

par delprat

Capture d’écran 2014-01-29 à 11.02.48

Bon, maintenant que je regarde des films, je brûle d’envie de regarder le Capitaine Fracasse ( le livre est magnifique) … Hier j’ai poursuivi mes entr’actes ou récréation avec Crimes et délits que je n’ai pas tellement aimé. Enfin si. Mais bon. J’adore les moments où le cinéma s’introduit dans les scènes avec Woody et sa nièce. Les leçons de vie etc.
Bon entre parenthèses moi aussi j’aurais fait buter la fille mais sans regrets!!! Mais c’est vrai que lorsque je regarde les films pour changer d’air, je préfère Zelig, radio Days, Dany Rose ( Haha Lou Canova, j’adore ce nom). Et quand dans Manhattan il dit à M. Hemingway que sa voix ressemble à la souris de Tom et Jerry ( peut être dit-il ça, sais plus)..
Bref je ris seule. Bon en tant que « haltère ego » comme elle le dit je poursuis la maquette Scob ( pas si simple) . Elle commence à L’Oeuvre ce soir d’ailleurs dans le misanthrope. Dont je ne peux rien dire pour le moment ( motus) . Sauf que j’adore Michel Fau, que j’aime ce spectacle…( Plus tard les détails) Capture d’écran 2014-01-29 à 11.23.56

indesign ( emoji de " j'en peux plus!!!"
Pour les dernières news dans le quotidien de l'art:

Capture d’écran 2014-01-29 à 10.10.00

JE NE LIS PAS ASSEZ JE NE LIS PAS ASSEZ JE NE LIS PAS ASSEZ Ai repris poussivement un Lehane ( no comment… J’ai le droit de lire des pollars !!!)  où je tourne les pages avec des gants et aussi avec un masque pour ne pas attraper la grippe espagnole. Tiens je dois vérifier si ce que j’ai lu , une sorte de conte fantastique de Tchekhov trouvé sur le net , est fiable. Le texte ne ressemble en rien à son écriture. Ou alors c’est mal traduit ou alors édulcoré ou alors modifié. J’ai une confiance limitée. ( Le Miroir déformant, traduit par Madeleine Durand, André Radiguet,) Moi je ne sais pas qui a traduit. Je regarde. Hier déjeuner avec J.pour parler du programme. C’est bizarre Paris est désert. Puis P. Exposition Journiac dans le 15eme et je file embrasser E. au Lutetia . Max est là. On papote en mangeant un rond de saucisson. Il pleut à verses. Je marche jusqu’au métro Rue du bac. Maison. Soupe et Woody Allen. France Musique/ le Matin des musiciens