maquettes/ fin

par delprat

Mary Elisabeth Braddon/ Le secret de la ferme-grise

Hier aller-rtourà Amiens pour la présentation au Frac. On n’échappe pas au passé et un homme au cheveux blancs me dit qu’il a été le dernier à soigner mon père. Je n’aime pas ça du tout. On parle un peu. Et il me dit que souvent lorsqu’il venait il y avait une fille derrière un petit ordinateur.

—C’était moi, lui ai-je répondu.

Ah que je n’aime pas ça. Il n’y est pour rien évidemment.

Etre de là où l’on est est la pire des choses.!

On est rentrés en voiture avec Christophe, tout contents d’enfin voir toutes les lumières, le sacré coeur au loin, la tour Eiffel.

C’est drôle « les notables ». Bref YL est charmant et c’était sympathique même si dans c’est cas là je me sens un peu cruche à dire des banalités.

Où ai je mis mon bouquin de Lehane. Il me reste 10 pages et je ne le trouve plus. Hier matin, tennis pas mal. Je ne m’énerve pas et je retrouve le plaisir ( perdu ) de jouer. La veille l’aller retour à vélo jusqu’à Nogent était super. J’irais bien à la piscine si quelqu’un me donnait un comprimé de j’y suis et dans l’eau avec les palmes aux pieds. j’ai la flemme du transport , de déshabiller etc…

Rien de palpitant puisque je suis rivée à l’ordi.

F. me parlant de ski je regarde les prix des locations!!! Mais je sais que je n’irai pas. Ce qui est bien avec internet ce sont les voyages que l’on fait sans bouger d’un pouce. Je vais souvent à Madrid, ou Naples qui sont mes destinations!!!

Vent de voleur.

Capture d’écran 2014-02-07 à 10.55.11