Furnes

par delprat

furnes

Je cherche des document à ce sujet et suite à un extrait magnifique d’un film de Boris Lehman où l’on voit les Pénitents noirs sous une pluie battante.

Hasard total, nous sommes le 29 juillet jour de cette fête .

Tout commence en 1625. Les potions des apothicaires ne peuvent guérir le père Jacobus Clou, gravement malade. Malgré de fortes fièvres, l’ecclésiastique part à Ackghem, en Flandre-Orientale. Il veut participer à une procession de chemin de croix et y demander sa guérison. Miracle ! Le religieux rentre guéri à Furnes. Le dévot estime ne pouvoir mieux remercier le ciel qu’en organisant une procession semblable dans sa propre ville. En 1626, un premier cortège nocturne sort dans les rues de Furnes, à la veille du carême. Mais en 1644, la procession du père Clou subit la concurrence. Les pères blancs organisent une procession similaire fin juillet, appelée « procession de réflexion ». Le père Clou a la brillante idée d’y introduire « ses » pénitents. C’est chose faite en 1646.