Promenades

par delprat

Depuis l’autre jour déplacements en velib, présentation du parfum d’Unglee derrière la place des Vosges. RV pour l’affiche du Printemps des Arts.

Capture d’écran 2014-09-21 à 08.47.19

Je passe devant cette porte dans le 18eme. Je n’y avais jamais fait attention.

Puis en regardant la photo , je constate que les habitants ont peur des vampires!!!

Ce qui est bizarre après le 15 septembre c’est d’avoir la sensation que l’été vient de commencer. Beaucoup de touristes et de gens en short et (genre) tongs.

A ce propos je râlais au théâtre l’autre soir en voyant arriver des gens -il n’est évidemment pas question de mettre une queue de pie!-de voir arriver des gens vêtus comme pour la plage. Deux femmes au deuxième rang , attaquent à 18h50 soit 10 mn avant le début, leur sandwichs emballés dans de l’alu??? . Bon

Hier encore montage ( Sarajevo ), tennis- mauvais- et passée prendre Balthazar pour une promenade ( nous voulions aller visiter la prison de la santé-journées patrimoines- mais jamais autant de monde n’a voulu aller en taule….C’est pris d’assaut

Nous sommes allés, accablés de chaleur- faire un tour au Luxembourg. Flâner, regarder. J’aime beaucoup. Nos glaces fondaient à toute vitesse.

On s’est assis sur l’herbe et moi sur une crotte de pigeon en attendant qu’un gardien ne vienne nous déloger. Dans ce jardin je vois en arrière plan un enfant qui dessine les statues. C’est plutôt l’hiver. C’est moi.

Capture d’écran 2014-09-21 à 08.36.03

Le bassin. Les bateaux de bois que l’on pousse avec un bâton et que l’on poursuit en courant ici-et là. Sur certaines voiles, un drapeau, un crabe, des lettres. B. en prend un. Je crois que rien n’a changé depuis des lustres et Marcel Proust a dû lui aussi jouer avec ces mêmes embarcations sommaires. Une drôle de monsieur avec un chapeau tyrolien-on dirait vraiment l’illustration de je ne sais quel texte- fait des photos de l’armada. Ce qui m’amuse le plus c’est d’observer cet homme de 75 ans environ, tout en blanc: En commençant pas le sol Spring Court blanches, pantalon de toile blanc, chemise de lin blanc, chèche blanc et à la place de la Chantilly, un bob Blanc. Je pense immédiatement à Saint-Tropez.

Il porte un immense voilier blanc qu’il va poser sur l’eau et piloter. C’est assez ridicule de voir ce voilier-paon fier comme Artaban, seul comme un roi sur ses mers .On ne voit que lui, sa grande voile blanche qui penche, se redresse gracieusement. On dirait un patineur ce bateau!!! C’est vrai qu’il est très beau mais vient contredire totalement le mouvement poétique des autres embarcations. Un peu lourdes un peu rudimentaires elles emportent néanmoins bien plus loin… Et que ce passe t’il dans la tête de ce type en blanc ? On dirait que le bateau est bien trop petit pour lui, on l’imagine plutôt sur le pont arrière caché par un bouquet de glaïeuls et buvant une coupe de champagne devant les badauds.Nostalgie de l’été passé?? Sincère passion pour le modélisme? Sais pas. Mais c’est un peu ridicule et triste.

Regarder les joueurs de tennis et les critiquer puis repartir, passer chez Corti. J’y achète un livre. Comment aller chez Corti et en ressortir les mains vides?

RV avec C. au Champollion pour revoir « Le secret derrière la porte »

J’adore l’idée de la collection de chambres

secretbeyond10