J’adore George Sanders

par delprat

lettre kremlin

Je suis un peu nulle pour installer le plug-in Members et rendre mon blog privé.

Oui je me dis que décidément ce sera mieux avec un mot de passe.

Hier U. vient dîner. Il arrive au milieu de Lettre du Kremlin. C’est un peu confus ces histoires d’espion, mais j’adore.

Un des plans qui suivra plus tard est un corps qui saute ( est poussé ) d’une fenêtre et s’écrase. une pelote de laine rouge roule au sol…

Promenade au Palais-Royal. Ce jardin est une splendeur.Je ne m’en lasse pas.  Les fleurs qui y poussent ont tout le charme du  » ça a poussé par hasard ».

Ombre au tableau, les horribles sculptures ( pierre de Volvic hahahah !!): Une pierre dans mon jardin. Ca craint. Si j’étais un jardin je manifesterais pour que rien ne s’y passe jamais. Les bancs, les arbres, les fleurs, oiseaux et terrasses . Stop.

Au café Nemours , les crêpes n’étaient pas bonnes du tout.

J’aime le hall de la Comédie Française. Calme et paisible. Un type ennuie la caissière en lui racontant des tas de choses stupides ( je m’approche ) :

— En somme, les pensionnaires sont de petits fonctionnaires. Je suis moi-même une personne de la culture et j’ai connu la doyenne… et Bla et Bla. J’ignore comment la dame a tenu le coup. Il s’est écarté puis est revenu à l’attaque au guichet d’à côté, s’enroulant dans des remerciements qui n’en finissaient pas.