Avant Trieste

par delprat

Giovanni-Battista-Moroni

Chère Hélène,

Quelques photos retrouvées çà et là de Trieste.

Tu vas voir la ville est très particulière. J’ai un bon souvenir de la cathédrale assez étrange qui englobe deux ou trois anciennes églises, des musées (un musée des Beaux-arts puis le palais très rothschildien et a bit nouveau riche d’un mécène du canal de Suez, un petit centre de recherche consacré à Italo Svevo avec des souvenirs de James Joyce, le palais Miramare de l’archiduc Maximilien, empereur du Mexique, espèce de pâtisserie néo-gothique invraisemblable un peu à l’extérieur. La ville est très kaiserliche-königliche. Si tu as la possibilité essaie de pousser jusqu’à Goritzia ville frontière à cheval sur l’Italie et la Slovénie avec un musée étonnant et le couvent  où est enterré Charles X (cf la banderole des royalistes de Bédarieux !!). Tu vas voir ça va te goûter. N’oublie pas les pâtisseries ; il y en a deux assez décadentes qui valent le détour, tu les trouveras certainement sur un guide, je ne me souviens plus de leur nom.

Je te fais passer un autre portrait de Giovanni Battista Moroni où on voit le même arrière-plan étrange de ruines de marbre avec des herbes folles et des coulures caca d’oie que sur celui que tu as posté sur ton blog.

Une bise