Le canapé

par delprat

canape-cochon

Je me disais ce matin en levant le nez de ma tasse de café et de mon livre ( Pratiques de la lecture, l’article de Louis Marin très intéressant ),je me disais { et on se demande comment surgissent certaines réflexions alors qu’on est en train de lire un truc sur Poussin }, je me disais qui’il existait de grands menteurs comme Malraux par exemple, et que ce n’était pas facile du tout de s’inventer des vies. En reposant livre et tasse je me disais en souriant que j’aurais pu m’inventer des parents blessés pas le balles d’un Mesrine qui aurait croisé leur chemin… Je me disais « et quoi d’autre? » . He bien ce n’est pas facile d’imaginer que l’on a vécu dans l’Atlas, ou à Londres. Ce qu’on y aurait fait encore moins. J’admire des gens comme Rocancourt l’escroc (Six mois après sa sortie de prison, Christophe Rocancourt vit à Rouen, où il est assigné à résidence. Dans des vies précédentes, Christophe Rocancourt a joué plusieurs rôles : producteur de cinéma, héritier des Rockefeller, champion de boxe à la retraite. Ces parcours qu’il s’inventait lui ont servi à plusieurs reprises à abuser de personnalités.) Il dit:« J’aurais dû faire de la politique, parce que j’étais un bon menteur à l’époque.« 

Samedi soirée chez guy. J’en pars hilare à cause du canapé qui s’est effondré. Ca n’amuse pas du tout G. Et  JJL a eu la malchance d’y être assis au moment de l’écroulement. Bon. Je dis une bêtise et G. devient dingue , et moi j’insiste si bien qu’il demande à ce que je parte, à ce qu’on m’emmène. J’en ris encore. Plus tard on s’enverra avec des amis des images de canapés, tous plus horribles les uns que les autres. Mais il m’inquiète car son regard devenait fou. Ce n’est pas drôle du tout.

Alors que pour me lever d’une chaise ou ramasser un truc, je grimace, le tennis va bien mieux et je n’ai pas mal au dos pour jouer… Bon je file. RV au Nemours avec J. et Louvre pour papoter.

Plus plus tard.