SUITE…

par delprat

 Capture d’écran 2015-11-16 à 21.41.25

Nuccio Ordine

Chère Hélène,

Pardon de ne pas t’avoir répondu hier, et de ne pas avoir été là aujourd’hui, aux Beaux-Arts.
Je m’occupais des étudiants de Strasbourg, où je pars demain.
Depuis la nuit de vendredi je pense à eux, à leurs camarades, à ces plus jeunes dont je me dis que cette horreur doit les éprouver plus encore que nous, de plein fouet.
Je n’ai pas osé faire un mail à ceux qui auraient pu être à Paris (j’avais vu l’une d’elles dans le train jeudi soir), mais j’espérais tellement, j’espère qu’ils n’ont pas été touchés.
Ce soir je viens de lire ton blog.
Ne sais que dire, si ce n’est que je suis avec toi, avec tes étudiants – tu le sais -, vraiment.
Avec ceux des étoiles de l’autre jour, et avec les autres.
Je crois bien sûr qu’il faut continuer, mais sens que ce ne peut être tout de suite, qu’il faut un temps pour que la vie reprenne son cours.
Tenez bon.
Amitié vive,

Anne