PFFFF

par delprat

Mélanophlogite pseudocubique

Mélanophlogite pseudocubique

RV à la galerie, ce qui me fait sortir de mon trou. Livres et conférences. Je papillonne et commence le très beau livre que J. m’a indiqué:Dialectique du monstre.

Capture d’écran 2015-11-28 à 14.16.45

Les projets m’affolent toujours un peu. Et les questions du type:

—Tu as pensé à la Maison Rouge?

Quand, à un autre niveau on a demandé à Fischli l’autre soir, de raconter un peu ce qu’il mijotait pour le Guggenheim il a répondu un truc du genre:

—Lorsque je cuisine je n’aime pas dire ce qu’il en est

Bon. On a compris. ( Moi, à la fin je suis allée lui dire avec mon bonnet et sous mon bonnet que j’étais une totale groupie, ce qui est vrai.) Je le / les adore .

Mais là j’ai besoin après ce ( ce début d’inventaire ) de me remettre à peindre ( ah aha ha ha  ) et être dans mon atelier ( ah aha ha ha  ).

J’aimerais  rejoindre « Le Château « ou « Frigo II » mais il doit y faire un froid terrible et même si je suis résistante… ( ah, ça me fait penser aux affiches-pour quoi? – dans le métro: Il va falloir être résistant.).

J’aimerais  rejoindre le seul bar de la petite ville, où on se retrouve: Le Bar des amis dit B.A/ Le psy, sa femme, Mamie, le cow-boy, la journaliste, le peintre, le veto et sa femme, le pharmacien, le personne et le personne et la Nath!!!!! Ma E…. Et les autres. Le petit cinéma super beau avec une programmation top.

L’exposition au BAL est top, comme d’habitude. DUST. Très beau, avec en entrant un sentiment de paix / musique du début de  » Hiroshima mon amour  » que je n’ai jamais vu.((Ben??? )

Hier on a donné une couette avec une housse rouge toute bien repassée; Les mecs avaient froid en bas. Ce soir ce sont des autres ( roumain et russe)  et ils ont faim.

Ils me disent :

— » On a pas envie bourrer, on a faim » .

Je redescends avec des casdals. Au début j’ai mis du jambon et R. m’a dit: Mets pas de jambon. On s’est disputés. J’ai dit Merde- je ne suis pas un self. Il a dit calmement: Pas de jambon.

J’ai descendu mes sandwiches au gruyère et une grande bouteille d’eau en faisant ma bourge pédago: 

—Il faut boire PIVO mais eau aussi. 

—Merci, merci.Toi, belle femme m’ont ils dit.

Ca alors , ils sont sympa ces sans papiers !!! .