PLUIE BATTANTE , FLEURS ROSES et un papillon en tube qui passe par là

par delprat

IMG_5465.JPG

Françoise Sagan: « Je ne renie rien »

Voilà. C’est ce que je vois de ma table: La pluie horrible et les fleurs roses  si bien soignées du voisin d’en face – je le vois vieillir , en silhouette dans son intérieur, ce n’est pas si loin chez lui.15 pas dans l’air et je suis dans son salon. Il se lève tôt, traine un peu en peignoir, téléphone. Il était professeur d’histoire. Laissons-le assis de dos dans la pièce de gauche. Je ris en repensant au passage ou Françoise Sagan parle de son père. Pas le temps maintenant. Il faut que je retourne sur le champ de mine à savoir mon atelier plein de châssis des peintures époque beaux-arts: Que des croutes il faut en convenir, que je découpe.

Bon je file.

( Si j’avais un assistant parfois ce serait bien )

Capture d’écran 2016-01-07 à 09.29.14

Je renie tout