DIABLERIES et BONNETS

par delprat

A43-half-backlit

Diableries

Moi qui adorais les bonnets et qui avais commencé une collection il y a quelques années, j’ai mis de côté l’objet ornemental et ne l’utilise que si j’ai froid. Le bonnet est devenu le signe de reconnaissance arty décontracte et je trouve souvent un peu crado, un peu négligé, genre je suis à l’aise. Effet anti-dandy assuré et pire s’il va avec une cigarette roulée Là c’est la version Gucci cette année.Puis Comme des garçons en jaune!

gucci 2016Capture d’écran 2016-01-24 à 10.30.22Capture d’écran 2016-01-24 à 13.18.55exvoto1

Bonnet Gucci 2016. Cheveux jaunes Comme des garçons. Et en dessous c’est mon bonnet lumineux il y a bien longtemps. J’aime bien le défilé Owens d’ailleurs, mais on parles de filles maigres et bien là, c’est le tour des garçons…

Quand je regarde des images des défilés, je trouve cela fascinant et atroce. Là se trouve toute la grimace à l’état or  brut, les kisses, les yeux qui docilement regardent l’objectif, les amitiés spectaculaires et théâtrales. Comment tu vas toi, demande Catherine Deneuve à Pierre Bergé. L’aéroport de Chanel est bien. Le mannequin de Owens se fait virer, frapper même à ce que je lis ???


Courrier à faire mais flemme. UC à rendre mais flemme.Sujet à rédiger mais flemme. Reunion Mardi-La barbe
Imitation Game. J’adore l’histoire d’Allan Turing. Et puis ça change quand ya pas Dussolier dans un film hihihi

Bouillon delicieux