LA VERNE

par delprat

Capture d’écran 2016-07-30 à 11.38.37

Je n’étais pas allée depuis des années à la Chartreuse de la Verne. Il y avait alors une piste pour les 6 derniers kilomètres et c’était plus une ruine qu’une Chartreuse.C’est un endroit époustouflant . Sa localisation en plein dans le massif des Maures est dingue d’isolement. Le soir c’est sublime. J’ai vu un drôle d’insecte avec deux fois deux points jaune citron sur le dos. Et une moniale tout en gris. Des plantes que je ne connais pas. C’est immense . ( C’est un peu trop beau comme restauration à mon gout ) . Je n’avais pas oublié la porte de pierre verte, la serpentine non? . Oui. Il y a un lac pas très loin. des chataigneraies, des chênes, des pins. Au loin en hauteur une vigne. On voit la mer et un bateau blanc disparaitre aussi vite que je l’ai aperçu derrière les collines.

On n’en finit pas sur ces routes ( Collobrières ). C’est la Corse dirait-on.

On rentre vers 2Ih. Je fais griller des sardines que nous mangeons après la soupe au pistou des voisines. C’est bon. Je me couche tôt.

La Chartreuse de Montrieux n’est pas si loin . J’aimerais la voir.

10

Fin de la deuxième peinture qui m’a donné du fil à retordre. Courriers qui arrivent : Banque et truc et trucs qui me font flipper. Succession etc.

Piscine ce matin. Des tomates, des tomates et encore des tomates.

Triste cet après-midi. Je pleure dans les vignes. Le raisin sera bon.