TRUM(P)RESIDENT

par delprat

capture-decran-2016-11-09-a-21-16-12

Détail 2016  2M X 6M

TRUUUUUUUUUUUUMP NONNNNNNNNNNNNNNNNNNN!!!!!!!!!

Ce matin c’était le RV à la Maison Rouge. Le problème du Patio…

Puis Cattelan. J’aime bien l’exposition, les pigeons, le lit mortuaire; Pas « les gisants » en marbre. Tiens je n’avais pas parlé de cette oeuvre sublime à San Severo. Le Christ sous le voile mais aussi le personnage au dessus de l’entrée qui bondit hors de son catafalque et aussi le filet de marbre qui est une pure prouesse technique. Le chauffeur de taxi nous dit quant au Christ que pour lui c’est la preuve de l’existence de Dieu car ce que l’on voit est un miracle et qu’un être humain ne peut réaliser une telle oeuvre.

Rue Sainte-Anne un ramen et un thé, j’ai fin et m’aperçois qu’hier je n’ai mangé qu’un demi sandwich, des cacahuètes et deux yaourts puis le bus, puis le train vers Argenteuil. Je m’attarde car il y a la cérémonie du 11 novembre avec l’harmonie, les drapeaux, les anciens combattants, les cheminots médaillés, la CGT, etc. La Marseillaise.

capture-decran-2016-11-09-a-21-10-04

sansevero_01

Il fait plutôt froid. J’ai fini Bambi et je marche. Le type pas loin de la grue et qui habite dans le recoin m’appelle. Il croupit sur un matelas, voudrait que je l’aide parce qu’il a les jambes paralysées. Quelle misère noire. Il pleut. Il n’arrive pas à glisser sous ce qui lui sert de couvertures.

— «  Tiens les… « .

Je lève les couvertures. Elle couvrent des vêtement sales, des boites, du pain mouillé. Il parvient à descendre dans « le lit » . Je le recouvre: Edredon donné sans doute, couverture, plastique 1, plastique 2 . Je trouve un parapluie et lui ouvre. Il pleure. Je lui remets en place son bonnet et lui frotte un peu la tête. Lui donne un peu de fric. Il dit que Dieu veille sur lui qu’il est là-haut… Hum hum.

En repassant ce soir il y a avec lui des jeunes types et ils discutent. Je me joins à eux 5 mn. Mon paralysé a retrouvé le sourire pour le moment.

La barbe, j’ai pas envie d’aller à Paris photo. J’y vais pas.

Quelques amis pensent que je suis fâchée car je ne donne pas beaucoup ou pas du tout de nouvelles. C’est vrai. Mais je ne suis pas fâchée. Je ne fais que travailler et rien d’autre pour ne penser à rien.