La voix de James Cagney

par delprat

 

capture-decran-2016-12-18-a-22-40-38

Quand Annette Messager  écrit Fuck your morale, heu… disons que j’ai l’impression d’être rue des Martyrs un Dimanche matin et dépasse un ado en trottinette qui va déjeuner en famille . A savoir que les lieux de la contestation ne sont pas vraiment là où la contestation croit s’écrire. Là où elle agit oui. Quand j’entends des grands reporters qui de Syrie avec en « musique «  de fond ce qui n’est pas vraiment  une bande son mais des explosions terrifiantes … pardon ! Excuse cousin  steuplé mais on parle pas de la même chose. D’ailleurs comme je le disais brillamment (!!!!) dans un de mes dessins on ne peut plus fucker qui ou quoi que ce soit parce que tout le monde s’en fout: Le rebelle est mort-né, dépassé, souvent plus bourgeois que rebelle, nostalgique des grandes avant-gardes, de Mai 68.. . Dépassé quoi. Hasb! Faut quand même passer à autre chose ce qui ne veut pas dire se coucher. Quand Yves Klein saute dans le vide, on se doute bien qu’il y a quelque part un matelas et le document existe. Quand BHL est en Yougoslavie sous les bombes accroupi et que l’on élargit le cadre, on est hilare.Donc où il faut assumer le matelas , qui fait partie du geste ou il ne faut pas se faire pincer comme Cousin Bernard à l époque. Je sais pas pourquoi je raconte ces conneries moi aussi !!!

Allez va te coucher!

D’accord

infos presse du jour: »Alors que le piratage de la campagne par la Russie agite les Etats-Unis, les grands électeurs doivent officiellement désigner le milliardaire président ce lundi. Une formalité, sauf si… »

Publicités