VOITUREZ MOI ICI…

par delprat

4-otis-allen-bullard-portrait

J’aime bien ce triple portrait monstrueux  ( les Dickinson ) de Otis-Allen-Bullard, illustre inconnu pour moi

Notes de iphone

Sarpedon W blake 
Ellen terry en lady macbeth Sargent
James Tissot holiday 
Ce qu’il y a de mieux dans ce tableau c’est un pommier( la renaissance de venus Walter Crane )
Dire des choses belles et fausses est le véritable but de l’art
Frederick hollyer
Sarony photographe
Tomas Saraceno araignees
Cordes à proverbes congo

Hier j’étais invitée à la Maison des Arts de Malakoff, où pendant plusieurs semaines dans le contexte de HERstory ( exposition documentaire très intéressante  organisée par Julie Crenn ), des artistes de tout sexe viennent répondre à quelques questions. Les mêmes pour tout le monde. Moi évidemment , depuis le matin je me demandais de quoi on allait parler. Comme je ne lis pas toujours mes mails , je n’avais pas pris connaissance des ces questions. Si je l’avais fait , j’aurais annulé mon intervention.

J’y étais , j’y étais. La première question est raide mais, bon. La deuxième la voici:

 

capture-decran-2017-01-22-a-13-02-15

Je vous laisse imaginer mon hébétement. Peut-être que je ne peux réussir à reconstituer ce qui s’est passé dans ma tête à ce moment là.Il faudrit demander à Astrid Il me semble avoir marqué un arrêt, avoir pensé que c’était pour rire et être soudain dans une sorte de colère. Je ne voulais pas être agressive mais je ne voulais pas jouer le jeu de ce langage qui m’a semblé aussi ridicule que « les commodités de la conversation «  de notre cher Trissotin. L’intersectionnalité … ( qui au moment où j’écris se souligne de pointillés rouges )Hum. Je voyais des graphique, des carrés, des trucs sans connexion, des sous-ensembles, des graphiques ennuyeux. Ce que j’ai dit. Et que -ou cela était de la pataphysique, ou de la bêtise, cette langue horrible désincarnée, technique. Je ne VEUX pas prononcer ces mots ces ismes ( âgismes, capacitisme ), utiliser cette caisse à outils, correcte somme toute. Je veux qu’on puisse se parler simplement, évidemment cela n’exclue pas une richesse de langage mais pas ÇA (j’écoute  Georges Delerue  ). Oh merde, je ne m’y attendais pas. Et ça m’emmerde. Je crois que j’ai réussi à faire sourire, car ma réponse était vraiment spontanée. On me dit souvent que j’ai une grande liberté de parole. Il est vrai que de plus en plus et même si je dis des conneries, je n’ai pas peur. Je ne prétends jamais avoir raison ou être la plus maligne, mais je n’ai pas peur d’être ridicule-de moins en moins et je ne veux pas rentrer dans ces cases, catégories, ensembles et sous ensembles: femmes, hommes, noirs, quotas, communautés, groupes, putain l’intersectionnalité! Ah je ne le crois pas. Et la-dedans pas une once d’humour bien-sur. Bon je n’ai pas brillé mais je suis restée fidèle à moi même ce qui parfois n’est pas si mal. On verra le montage . On va rigoler.

Cela n’empêche pas que le moment était sympa.J’aime bien Julie Crenn. Elle m’inspire confiance. Je ne sais pas qui est Pascal Lièvre qui m’a posé la question. CR est arrivée. Et on est reparties au métro ensemble.  Moi Direction chez FC. Moi en avance, Moi entre dans le bar d’en face, sinistre à souhait, proche de la fermeture, avec des mecs au comptoir parlant de Trump, des primaires, de Valls. De fines analyses on imaginera sans peine. La soirée est très sympa. on parle on parle et on se raconte des histoires. 5 à tables c’est bien. Du coup je ne vais pas à la soirée de B. qui est à l’autre bout. Je préfère rentrer pour travailler ce matin, ce que je n’ai pas fait allant prendre mon petit déjeuner dominical en face et papotant avec M. et ? qui est Syrien. Ils sont très sympa.

J’ai avec moi le livre de HM m’a offert Dimanche dernier. Un auteur dont je n’avais jamais entendu parlé si ce n’est la matin même. C’est marrant.

Je n’ai strictement pas envie de préparer le cours des Beaux-arts. Mais pas du tout. Je vais me faire un thé et lire. J’ai bien travaillé cette semaine. Avec en plus Villejuif, le tennis, le Pilates.

Demain…. A glagla !!!!

Poids de fil a plomb Egypte
Poids de marché. Birmanie
Masque romain
Carte de navigation des Iles Marshall
Deligny l’arachneen
Ugo rondinone Diary of clouds
Charles Plumier
Jean le roy de la Boissiere
Justus Dahinden
La sibylle de cumes

 

Publicités