Non serio

par delprat

André Bloc/ Habitacle

L’essentiel de l’œuvre d’André Bloc, on le doit à ses sculptures-habitacles majeures qui se définissent comme un espace utilisable intérieurement mais non habitable. Le premier habitacle est la Tour de briques rouges haute de 25 mètres qui combine le déroulement en spirales de type labyrinthe avec ascension verticale. Univers étrange qui va de l’architecture habitacle à l’architecture humour. Le deuxième habitacle de forme arrondie de briques peintes en blanc réalise un espace architectural, qui surgit de la terre comme une boîte crânienne géométrique, à la fois fantastique et organisé. L’habitacle concrétise le passage de la sculpture à l’architecture. Il associe la géométrie indisciplinée, l’enroulement continu et l’étagement hélicoïdal. Cet ensemble réalise une des pages les plus originales de l’architecture caractéristique des années cinquante-soixante.

Ainsi que f estoys à contempler ces phantasmes et Idées, Vn inventeur de la grotte me dist ce propoz : « Cestuy œuvre vous semble-t-il beau ? Ouy di- je, et bien estrange. Lors il me dist, il est plus estrange que vous ne cuydez,etc. Bernard Palissy

Respirer. Je ne sais pas où j’en étais. Pas sortie. Travail à Arg et début de la nouvelle 10 m. Puis ordi, ordi et ordi avec les corrections de l’entretien-abécédaire et du communiqué de presse . Ca prend un temps fou. dessin à peine et je ferai mieux de dessiner le projet pour Jeudi. Si sortie au Bal, pour une sorte de conférence spirite, pas mal. AP y est et je retrouve deux étudiantes. Verre au Wepler toute seule. Et retour. Dernier cours aux Beaux arts. Hop. Plus que les examens. Non, ce n’est pas la philharmonie. Je ne retrouve pas le nom de cet architecte . Je ne connais que lui,c’est à Meudon. J’aimerais bien voir ça en vrai. Bloc. La barbe j’ai pas envie d’écrire. Je descends boire un verre. Non serio mais non ludere!!!

Publicités