Juillet / Autour du 14/ 20

par delprat

14 juillet

Elle est arrivée par la salle c’est à dire qu’elle a surgi dans la foule (?) devant le petit supermarché Casino. Micro à la main. Sono pourrie. Plus tard dans la semaine elle serait à Marseille puis à Nice.

Moi je ne connais pas une seule chanson de Celine Dion, qui m’intéresse autant qu’un pot de Nutella bi.

La scène était pauvrette pour ne pas dire extrêmement pauvrette et c’est plutôt Piaf qu’on se serait attendus à voir vu tant d’austérité. Pas un pot de paillettes qu’elle aurait u trouver à la papeterie si celle-ci n’était cette année fermée comme cela arrive de façon désastreuse dans beaucoup de centre ville.

Bref, on était toute une table pour ce show funèbre qu’on a d’ailleurs pas regardé, nous contentant de enter de converser sur la sono.

Hier après la journée passer à B, chez D, c’es très beau vers Bargemon, la couverture du bouquin était à regarder puis la réunion de hameau. Je déteste ces trucs. Mais bon. E. s’était enfui à côté sur notre terrasse et papotait avec V. C. et D. sont venus diner hop les tapenades et les melons, les tomates et le fromage de chèvre.

Puis la fête. Ah là c’était grandiose: Des filles belles, des plumes, des paillettes à n’en plus finir. J’avoue que dans le genre ça avait une certaine tenue. Comprend pas pourquoi ils nous ont accablés cette année avec la Celine Dion ( qui a l’air d’être très sympathique- le sosie ) en carton.

Bref.

La mer les vagues énormes avant hier sous un ciel menaçant, la mer étale, et transparente ( « ma commère la carpe y faisait 1000 tours/ Que l’on a claironné dès le réveil comme des sottes avec Julie) ET…

Le travail. On ne peut pas dire que je rugisse de plaisir, mais il semble que j’entrevois de nouvelles pistes qui m’amusent.

Aujourd’hui Dimanche, c’est peinture toute la journée. Il y a du mistral. Les hirondelles et ça va taper sec. J’adore.

Ce que j’adore moins c’est Vargas Llosa. On m’a offert un livre de cet auteur que je n’ai jamais lu. le sujet est intéressant mais quel intérêt a cette écriture prix nobelisée. problème de traduction? MT je crois m’en a offert un autre. Mais heu… Les cinq rues ? sont gnangnan, le sujet du chantage et de la presse à scandale… Bon ui. L’avantage est de se promener dans Lima dont je ne me fais aucune idée. Aucune.

Bon, je me trompe peut-être sur cet auteur …

V. m’annonce que cette nuit j’ai encore fait de grands discours.

La couverture du livre. proposition des maquettistes à croire qu’ils ont confondu avec un rapport administratif , ou le fameux machin que je recevais par recommandé( le rapport d’activité du Musée d’Orsay ) après avoir fait la queue que vous imaginez à la poste. Dire que je grognais en sortant de l’enveloppe ce truc, est faible. bref aussi peu d’invention graphique me laisse pantoise ( ? )

Comme c’est moche nom d’une pipe

 

Dimanche

J’ai piqué chez D. un bouquin de Norman Mailer que je n’ai jamais lu. Je ne sais pas pourquoi ce nom me fait cet effet. Est ce qu’il apparait dans une chanson qui me plait? Sais pas. J. trottine dans le hameau comme une fourmi . Elle a 94 ans, juste une petite canne.

Le plus beau dans la journée d’hier, c’est ça que je voulais dire, c’est qu’en arrivant sur mon vélo de l’atelier, j’ai stoppé. Il u avait sur la place du hameau, à 3 mètres de moi, une huppe. Une huppe ? ui. C’est magnifique cet oiseau. Ce froufrou sur la tête, ce long bec et.. Des ailes rayées? J’ai peine à décrire.

Message de ES qui va mieux.

Message de MT, hum

J’ai commis un acte de barbarie en voulant assassiner un scarabée que je trouvais d’une grande beauté. Mon comité d’éthique devait dormir quand j’ai eu cette préméditation. Je l’ai transporté sur une feuille surmontée d’un verre et j’ai examiné la situation. Une complice suggérait la noyade, que je trouvai peu sûre et après m’avoir critiquée, poussé des hurlements quant à mon projet m’avoua qu’elle avait déjà tué des bébé chats ( parceque personne ne voulait le faire mais c’était il y a longtemps ). Je suis sortie de derrière la porte en perles , armée d’une bombe à insectes à défaut de Zyclon ou de thyosulfate de soude, bien commode dans le passé ( quelle horreur..) Pchitt pschitt. Et hop. la messe était dite. J’ai mis le mort sur l’étagère devant les livres, où l’attendaient d’autres spécimens, morts de leur belle mort comme on dit. Bon . La vie a repris son cours, je me suis fait refaire le visage histoire de ne pas avoir à déménager en Argentine. Un matin j’entends une voix effarée. «  Il a bougé «

—Allons allons petite fraulein emotivffff !!

La bestiole non métamorphosée , quand même tricotait des antennes. J’avais abandonné ce dossier et j’ai laissé à mes assistants le choix des armes: La noyade suggérée plus tôt semblait une arme efficace, même si le prisonnier n’avait rien à avouer à priori. Bref on a tout fait sauf des trucs pas avouables et depuis 5 jours elle est au ralenti dans un bac à fleurs et refuse de passer devant le bon Dieu.

Bon , un café et au travail

Le scarabouche est mort. Pattes accrochées à des feuilles. Je suis quand même une saloperie.

Je regarde toujours avec beaucoup d’intérêt les fourmis et leurs industrieuses journées. C’est pas possible de déplacer ce qu’elles déplacent et vite en plus. Une guêpe , un baton , une fleur de laurier flétrie.

 

Anne meurt

Vendredi nous sommes allés à Pampelonne. Je préfère l’Escalet mais on alterne grande plage et criques ( ceci étant dit je n’ai vais pas très souvent. C’est à 40 km de la maison, et cette année c’est plutôt salade de tomates peintures lecture et dodo.)

A ce propos ( lecture ) je confirme que les Cinq rues de Vargas Llosa n’a selon moi aucun intérêt quant au style et je ne crois pas que la traduction en soit la seule responsable.

Bref. Vendredi, vagues énormes- chouette- car on est arrivés à 8h du matin. C’est splendide, il ne fait pas très chaud, et la mer est de plus en plus mauvaise. On se baigne, on rit on saute on s’esclaffe. Pour sortir de l’eau c’est moins simple, et on est lesté de sable. Mais c’est délicieux. On reste jusqu’à 13h en guettant une éclaircie, des petits bouts de bleu qui grandiraient. Le drapeau est orange puis rouge. Baignade interdite.

Ce que je ne sais pas en repartant bien contente de cette magnifique mer qui emporte des kite-surf a une vitesse de dingue, ce que je ne sais pas c’est qu’un peu plus loin, Anne est en train de mourir.

Elle a voulu secourir deux enfants ( mais comment les a t’on laissé dans ces vagues ) et en les sauvant elle s’est noyée. Les secours n’y ont rien fait. 40 mn de réanimation sur la plage, rien.

C’est MT qui me l’apprend hier Lundi. ( je n’ai pas la radio, n’allume pas la télé et comme je le disais le marchand de journaux a fermé )

Je suis abasourdie. On s’est beaucoup vues alors qu’elle vivait avec B. le père de ses enfants . Et je me dis bêtement « pourquoi est ce une intelligence pareille qui est emportée » et pas…

C’est stupide de dire cela. Mais c’est d’une telle injustice. J’envoie un mot à B. après avoir appris que la cérémonie avait lieu cet après midi à Ramatuelle. Je lui demande si ma présence l’ennuierait et il répond

—Oh non, viens…

Le vent est terrible, les volets claquent, c’est beau mais irritant tellement ça souffle et dans mon atelier ce n’est pas la joie car je ne peux laisser la porte ouverte. Tout se renverse.

Hier ça sentait le feu qui avait démarré je ne sais où. Les pompiers sont avec leurs jumelles. Ca ne rigole pas. Toutes les pistes fermées évidemment.

Ramatuelle 15h

Publicités