DAYS/ faire un truc par jour

"C’est comme si je me sentais plus léger en notant tout sincèrement ».S MaraÏ

Tag: ART

Rubbish ma biche

Suite à un échange de mails avec T. où je lui confiais ma… heu mon… désarroi face à certains travaux cheap et vulgaires … Travaux qui font penser à tout et tous…

La vulgarité c’est le désir d’être vu. C’est faire le malin comme quand on dit d’une fille qu’elle est maquillée comme un camion.. Heu … Non ce n’est peut-être pas l’expression.Comme une voiture volée?… Oui ce doit être cela.

Il m’envoie ceci qui m’amuse.

Oui , me rendant sur un site dont je tairai le nom et pour une manifestation à venir, je n’en crois pas mes yeux de tant d’horreurs ( au pluriel ) car l’horreur est au moins un concept intéressant .

Des trucs, des machins, des landaus recouverts de doré, des mannequins face à des murs sur lesquels ya des machins, des autoportraits effrayants de complaisance.

J’imaginais offrir aux organisateurs une benne ( on pourrait même la recouvrir de papier alu si on a pas les moyens d’en avoir une argent ( comme dans les spectacles de fin d’année où il n’y pas d’argent du tout mais où tout cela est touchant car bon enfant.)

Capture d’écran 2013-03-02 à 11.33.54

Plaisir du matin, courtisan de l’après-midi

poussin.jpg

J’ai ouvert la boite, y voyant une enveloppe blanche. Ce devait être ma « leçon de peinture ».

J’étais tout étonnée de trouver une enveloppe pourrait-on dire calligraphiée.

Oui, tant de soin porté à l’écriture de l’adresse m’a vraiment étonnée.

Et puis les 6 timbres collés avec attention:

Des portraits de femme: La souriante de madame Vigiée-Lebrun, la pudique et fière jeune fille aux anglaises de Hippolyte … ( haie mes lunettes), la pensive du Titien, ( elle pense aux astres) , la pensive de Gauguin ( elle pense à l’homme d’hier soir)…

Tout cela vient d’Audierne et je pense à notre ami BT, mort dans le train qui le ramenait à Paris.

Salon du dessin.

Cette entrée par la pyramide est insoutenable.

Cette galerie marchande plus que bête. Je comprends que les gens ne distinguent pas le passage du commerce au Louvre -musée.

Je comprends qu’ils continuent à consommer, à parler fort.

Sandwich médiocre sur un banc des champs-Elysées.

Mais ce soleil … C’est magnifique.

Retrouve C à Art Paris. C’est lourd plein de trucs moches. De l’animal en marbre blanc surmonté d’un papillon, aux palmiers avec bananes, c’est surtout une compétition de mauvais gout. Et lorsque c’est bien, c’est tiré vers le bas par le reste.

Deux très belles petites peintures de Richard Long.

On rit beaucoup. Il faut s’amuser de tout cela ( le bal des monstres) sinon….

Passe chez Louis Carré, puis ouf, maison et thé fumé et M.A Charpentier

Il faut que je range.

Captive bird Society

La petite Circé est une absolue merveille.

Visite de dames avec MT,hier pour la rencontrer et manger le gâteau de Frisette tout ébouriffé ( le gâteau ) mais très bon.

Christophe est aux anges.

C’est drôle des amis qui deviennent des parents!

Puis retour. Puis appel de D. Tu viens? Ben…

R. m’a poussée dehors, et j’ai retrouvé T. à Réaumur.

Nous sommes descendus à Odeon. Temps doux, plein de monde qui lève le nez pour regarder l’énorme boule tango en miroir et qui est suspendue dans le jardin du Luxembourg.

Nous on marche vers les A.D.

C’est toujours agréable avec T. On papote, on rit on se tait.

Blabla ci blabla là. La présentation des video est réussie.

Un verre.

On ne traîne pas trop. Et en sortant queue à l’ENS.Le coupe file de Thomas fonctionne et on se retrouve dans des couloirs des salles … Une cantine. Le chemin est jalonné par des videos très drôles de Eric Duyckaerts.

IMG_0307.JPG

J’aime beaucoup. je l’avais déjà écouté au Jeu de Paume. Ensuite, le jardin. Magnifique , et plein de bruits des oiseaux enregistrés: C’est l’installation performance de Margarita Gluzberg. J’adore ça:

Captive Bird Society

Performance sonore, 2009

Présentée pour la première fois au Mac/Val en mai 2009, The Captive Bird Society mobilise

des enregistrements de chants d’oiseaux, 78 tours originaux réalisés par l’ornithologue

Karl Reich (1885-1970). Célèbre pour ses recherches sur les canaris qu’il entendait croiser

avec des chardonnerets, Reich mêle les bandes sonores de certains de ces oiseaux, auxquels

il apprit à imiter le chant des rossignols, à des mélodies populaires. Jonglant entre six

tourne-disques, l’artiste se livrera en direct à une performance où elle sélectionne et passe

les disques, installant peu à peu une présence sonore poétique et détonante.

IMG_0313.JPG

Image 1.png

Là, c’est la photo du même travail mais dans un autre endroit. Hier il y avait aussi des costumes suspendus.

C’était mystérieux. Je repense à Attar et sa Conférece des oiseaux qui ‘est jamais rangée bien loin

Nous avons atterri dans un grand Amphi où E.D effectuait sa fausse conférence.

On a ri et souri. C’est intelligent , absurde et pince sans rire. Léger . Avec un sentiment de fraîcheur, ce qui n’est pas si fréquent.

Parfois j’en arrive à être allergique aux images, aux vidéos, à tout. Je veux juste un jardin, un banc et regarder ce qui se passe, le nez au vent sans que l’on organise pour moi l’espace. Par exemple, je trouve les expos photos sur les grilles du Luxembourg ou ailleurs insupportables. Tout devient hideux.

Vers le Luxembourg. Entrée blindée, plus d’une heure de queue. Coupe file inefficace car on n’a pas le bracelet vert…. On abandonne. Moi ca qui me plaisait c’est le Luco la nuit. La boule, bon….

On marche jusqu’à l’opéra. Tranquillement. Sur la rive droite c’est très calme, on trouve des taxis, et pas d’embouteillages du tout.

Voilà, bonne soirée douce avec tous ces gens dans la rue.

A.M manquait.

Bon, la barbe, je n’arrive pas à dezipper Tea Time après + de 20heures de téléchargement.

mea culpa ça s’appelle

Je trouve en catastrophe l’ ordi de D.et passe en « private », c’est a dire que personne ne peut plus lire- mon commentaire sur La serva paniquée que je suis par le coup de fil de R.

Je pensais n’avoir dit que du bien ‘ avec evidemment mon sentiment à moi .

Visiblement ce n’est pas le cas….Aïe Aïe l’enfer pour moi, je le sens. Ou le bonnet d’âne.

Visite de MM. qui me fait plaisir.

R. râle. Moi aussi.

J’ecris à C.

En attendant

mask2.jpg

Anonymous Works

blackadder.jpg

VERNANT+notes

TSR Archives

vernant155.jpgvernant154.jpg

  vernant156.jpg vernant158.jpg

Ceux qui vont mourir te saluent

Hier j’ai écouté à nouveau Jean-Pierre Vernant au Collège de France, parler de l’Odyssée à des Lycéens .

Quand, dans la journée on entend Jean-Pierre Vernant, on peut dire que c’est une bonne journée.

C’est très émouvant, cette voix fatiguée qui s’exprime avec ferveur. Puis:

« Merci à vous, je devrais rester avec vous plus longtemps, mais vous l’avez senti dans ma voix et dans d’autres choses,il faut que les vieux aillent au dodo »

Il est mort trois mois plus tard

Image 5.png  

470120697-photo.jpg


*


Quand en fin de journée on peut regarder Monory marcher lentement, costume de velours jaune pâle et casquette, magnifique vieux Monsieur , on se dit que c’est une belle fin de journée.

Le jaune pâle bien plus fort que les aplats bouton d’or criard que j’avais sous les yeux.

Ca me fait penser que j’ai une photo avec lui. Où?


200909251111.jpg

Monory France, Cachan, 2002 .
Photo: Gerard Rondeau / Agence VU


La belle , la pas belle et la bien sapée

John Ellys, Hester Stanlow as Harlequin.jpg

CatharineMacaulay.jpg

Gavin Hamilton, Elizabeth Campbell.jpg

Medecin du sport et au retour exposition Pelez, dont je ne connaissais que Les saltimbanques.

Note Foires et forains en Wallonie: magie foraine d’autrefois/cerf des tranchées

Vachalcade

Image 2.png

Cheveux encore

200909231129.jpg

Dimanche 20/la chasse

  tumblr_kpb3h87pSY1qzsm5ho1_1280.jpg

Image 1.png

photo Eric Emo

Trottoir

indianstatuescu.jpg

Elle était petite , un peu grosse. Elle était de dos , dans le renfoncement d’une entrée d’immeuble. Dans le coin. Collée au coin comme si elle ne voulait plus voir le monde. Un manteau avec des motifs géométriques.

Elle m’a croisée. Elle boitait de façon saccadée et portait droit devant elle une grande fleur rose bien emballée par le fleuriste. Elle ne voyait personne

Sunday

aspifutur2.jpg

Notes

  KEMP=MAG

jacques rigaut.jpg

Jacques Rigaut

runge.jpg

Runge


anbe025.jpg

Anita Berber


Je m’écrie Ah NON

Pour me consoler d’une morose journée, replonger dans l’ordi pieds et poings liés… Je picore entre deux recherches Google inutiles, « les essais sur l’art et la fiction » achetés hier. Et soudain, cette envie qui couvait d’entendre à nouveau le Freischütz, est ronde comme une bulle et s’épanouit dans l’Itunes store-achat un click. je reprend ma lecture, ces magnifiques pages à recopier, sur le théâtre Skelt ( nom que je vais m’empresser de voler pour Le cerf des tranchées..) Bref je reprends ma lecture:

C’est véritablement par cet art infantile, trivial, voyant, indiscret, fait de clichés que j’ai forgé me semble-t-il, mon appréciation de la vie;que j’ai rencontré les ombres des personnages que plus tard je devais connaître et aimer;découvert la romance de Der Freischûtz bien avant d’entendre parler de Weber ou du puissant Formes… p72

skelt freischutz.tiff

Reprise

costume leopard.jpg

Rurik reprend ses envois magnifiques . Je ferai semblant de ne pas m’intéresser à ses sources cachées!!!

Tea-Time Rabat-Paris

celle-la.jpg

SAINT-CHARLES PRIEZ POUR NOUS/Marseille

La cafétéria, gare de Marseille

Un type devant moi pousse son plateau vide. Moi j’attrape un fromage blanc dans une coupe à glace, avec une cerise au dessus, et des crudités. Rien de dangereux.

Derrière les plats du jour dans des bacs en fer, un grand black avec un calot blanc.

Le type devant moi ( petit chapeau, et moustache noire à l’ancienne

_ Condoléances

_?

_Condoléances, si vous êtes des Comores…

_ Heu… C’est Allaah qui l’a voulu…

_Vous avez tout compris… Du riz et des calamars… Exactement … Oui Allah… Enfin. Mais vraiment c’est dur pour vous. Condoléances, vous pouvez m’en mettre un peu plus?

_ …. Du riz?

_Non, des calamars … Et du riz aussi. Un peu plus, parce que je ne fume pas…. Merci et condoléances…

On peut le croire « ça », le mec qui se permet « ça »? Ce con qui pour gratter 100 grammes de calamars gras d’une cafétéria ordinaire a la roublardise d’inventer « ça »?????

Je ne le crois pas. Un peu après il avale le tout, riz , calamars et condoléances en deux temps trois mouvements et achève son oeuvre avec une tranche de pastèque qu’il avale rondement.

On vient d’arriver et R. tourne demain. Coup de fil , ne tourne pas avant Jeudi. Merde . Remonté pour rien. Lui.

Assez contente d’être à Paris je dois dire surtout qu’Humphrey m’attend avec les raquettes de tennis.

humphrey B.jpg

Mon fournisseur d’images

Rurik nous propose:


casque.jpg

Lecture à la Maison des Metallos

Arg. ce matin tôt. Je monte des chassis et tape comme une dingue.

Cet aprem, trempée. Pluie et pluie..

Visite à E. qui sature.

A vendre la maison de Bergman ( La Reppublicà ). Pas de lien parce qu’il faut être abonné.

bouarke

Tennis pas mal.

Humeur morose et pluie battante. En plus , mail plante et comme j’ai viré les prefs je ne sais plus remplir le truc.

Onyx m’annonce fièrement que le disque a un problème.

Chouette. Je redemarre sur le DVD d’install. Problèmes réparés. Ouem…

Passage de Meriem avant son départ pour le Maroc et nous voyons les derniers points de l’animation.

Pluie et froid et pluie.

Réponse de A2G et de PH pour les rendez vous de « bougeons nous ».

Pis zut, j’ai rien à dire.

Et tous ces gens qui s’agglutinent pour écrire mes initiales…

Eugene Omar Goldbeck (1891-1986).jpg

http://anonymousworks.blogspot.com/

Et bien

Sans mail, c’est bizarre? Ah oui. Impossible de dire une bêtise là ou ça.

Nous ne sommes pas allés voir M.D au théâtre. Moi vroom vroom comme ça et puis bon….

Donc je pars Jeudi et je reviens pendant 12 jours en Juillet.

Mais on s’en fiche…

Ben oui

chien.jpg

BISINESSE

Aujourd’hui je vais à Notre Dame et j’essaie de la vendre.

FICHI FICHI

Je passe chez C. afin de lui rendre sa caméra et de repiquer les S.N de FCP et Photoshop.

J’oublie mon portable et le code d’entrée, repars de l’autre côté de l’immeuble , en face de l’hôtel et crie: « Christophe!!! »

Un type en bleu pâle, souriant avec une guitare électrique me répond, me crie le code.

Je repars de l’autre côté ( on aura compris que l’appart de C. à une entrée là et des fenêtres qui donnent « sur » là.

Je croyais trouver P, qui venait de quitter les lieux, l’aquarium dirais-je, vu l’odeur insistante de poisson qui régnait au 3 ème étage.

Je me disais en fronçant imperceptiblement les narines:

Il aurait « fabriqué des sushis?…

Je n’ai jamais flairé la moindre odeur de bouffe chez C. car C, n’est pas le genre de type à se faire envahir…. Sauf.

Une clé tourne dans la porte. La personne « entrante » est visiblement surprise de trouver les lieux occupés…

—J’savais pas que tu rentrais si tôt…

—Non, mais si.

Je me suis dit, en voyant entrer une fille rousse en uniforme RATP: Le saumon, c’est elle;

C. est un amour de mec généreux. Je flaire les 7 erreurs.

— Ca va , alors, ça te dérange pas trop?

—Heu… Non… Mais j’ai beaucoup de travail la semaine prochaine..

— Ya pas de souci, je travaille de nuit

On apprendra plus tard que la fille en vert saumon est chauffeur de bus, Ya vraiment que C. pour loger une RATP, algues et saumon…

—Oui , c’est un peu le problème parce que tu dors jusqu’à quelle heure?

—Tu peux venir à 13h…

— C’est que j’ai plein de travail, justement cette semaine…

—Je comprends

elle fait cuire une omelette

—Et je voulais te dire, tu sais , mes enfants partent en colo le ?; alors maman les prendra car je bosse…

—mmmmm—

—Tu crois que maman et les enfants peuvent venir 4 jours?

— M…OUI; MMMMMM /oui

Moi je suis hébétée. Je me demande /Je sais que malgré l’odeur persistante de saumon, et avant celle d’omelette, on n’est ni dans Moby Dick de J . Huston, ni dans je ne sais quoi aux oeufs///, je sais juste que C. est embarqué dans une merde noire/

—Jecherche un logement mais je voudrais acheter dans l’Essone avec un crédit total. J’ai 120 000 euros.

Moi pour rigoler je suggère à cette fille que je n’ai jamais vue de me confier l’argent que je vais faire fructifier pour elle.

Elle le prend au premier degré et je reconnais là, non pas le saumon, mais le super pigeon.

—En fait, j’ai rencontré quelqu’un qui cherche comme moi, et on s’est dit qu’on pourrait acheter un terrain et se faire construire une maison en bois. C’est bien, c’est mieux isolé, c’est moins cher…

Christophe range se affaires et je me lève.

On a les sourcils dubitatifs

—Attends, ça ne me regarde pas mais…

Et bla et Bla.

Puis on parle , elle parle d’une bonne retraite, de maman, de Tourcoing, des transports..

Une autre planète qui est celle de plein de gens qui ne peuvent rien louer même s’ils ont un boulot.

On sort…

—On boit un café?

—Tu veux dire une bière ou vraiment un café?

ET là on commence à rire. C. est purement victime de sa gentillesse et se laisse envahir. Je lui dis:

—T’as pas peur que les gosses touchent ta guitare électrique?

Là , j’ai frappé fort.

On a beaucoup ri; puis il a trouvé un Velib, deux minutes plus tard, moi j’étais à l’abri, mais lui , avait pédalé comme un saumon vers Rambuteau sous la flotte.

Les saumons sont digérés, les omelettes aussi… Mais…

Ce que je me dis, c’est que je vais raconter tout ça à U. et que ça vaut bien 6 mois d’apprt occupé . Il n’y a pas encore de chien qui mettra des poils partout.

Je ne sui s pas très gentille….


10128076a.jpg

Masque anti-saumon


saumon 3_jpg.jpg

et mail de C.A!!!!

‘Ajā’ib al-makhlūqāt wa-gharā’ib al-mawjūdāt

Encore un envoi de R. mais cette fois-ci j’ai trouvé d’où cela vient:

(Marvels of Things Created and Miraculous Aspects of Things Existing)

ZZ0A61EF4E.jpg

Peste!

12702a-1.preview.jpg

Ya un type coupé en deux et un qui est le double de tout le monde. On dirait « Clint-de- Pigalle » en allongé

Cococococ

J’avais oublié le Rendez vous à midi pour des devis et le patron râlait. Suis remontée vite fait de ND des Champs. Une fille d’environ 12 ans chantait un rap, puis une chanson du genre My name is Jo . Elle avait une telle énergie, une telle arrogance devant des gens qui la regardaient avec je dois dire une certaine méfiance. Des Morts qui regardent des Vivants ne sont, je suppose pas trop contents mais ressentent une certaine amertume. Elle regardait fixement,micro à la main un groupe de jeunes proprets de son âge. Un grand type mince et brun est entré avec un accordéon ouvragé ( des découpages de metal représentant des raisins je crois.

Redescendue chez Petit-Bâteau pour acheter un cadeau à Roberta qui va accoucher. Je demande aux vendeuses si elles n’ont pas envie d’assassiner tout ce qui évoque de près ou de loin un enfant: La musique-comptines à voix de miel et petits éléphants est IN-SU-portable.

Passage chez C. qui travaille à son scénario chinois. Thé rapide et caméra emportée. Bus/ place Clichy, livre de Levinas pour A.M ( dans lequel, en feuilletant je trouve des choses sur le visage qui pourraient intéresser Malte, et Rue de clichy, le temple du rasoir et du couteau, le temple aussi de la tondeuse. Le type est drôle . Il sert une cliente, pendant ce temps là je fais 3 pschitt de parfum anglais agréable, puis m’apprête à suivre un stage-sabot/comment bien le régler. Ma seule inquiétude est de savoir si l’on peut ou non se massacrer la tête. Il me fait une démonstration sur une brosse à dents.

J’ai envie de travailler. plus de partir.

J’ai l’impression qu’un voyage lointain et long s’annonce, alors que.

Je me suis habituée au tic Tac d’une horloge amenée par C.

Au début ça m’irritait.

Ai commencé le Tropique du cancer, voulu passer aux Belles Lettres pour des Apulée.

N’y suis pas allée.

Ai décidé de manger mieux ( mais ce n’est pas monstrueux non plus) en rentrant de Rome. Je me sens 2 kilos de trop. Payé des factures à la traine, surveille ma sauvegarde hyper lente car les ports FW ne marchent plus.

En attendant me voici dans mon laboratoire aviaire.

08114a.preview.jpg

Dis-le!!!!!!!!!!

Lu dans la Reppublica que l’Iran a sa première serial Killer et qu’elle dit s’inspirer de Agatha Christie, populaire dans son pays.

La première tueuse en série iranienne a été arrêtée la semaine passée par les forces de police du pays. Mahin est âgée de 32 ans et aurait à son actif plus de 6 meurtres, dont cinq femmes.

Mais ce qui a choqué les policiers, explique le procureur Mohammed Baqer Olfat, est que dans ses aveux, la jeune femme ait affirmé s’être inspirée des livres d’Agatha Christie pour ne laisser aucune trace derrière elle.

Vu a Chateau-Rouge un garçon déguisé en footballer mais le pauvre était si potelé…

Vu un enfant essayer un costume de clown hideux

Vu Clint, le mec qui habite Pigalle et qui est toujours habillé en cow-boy

Lu qu’il y a une grosse affaire d’héritage en Chine. Une sorte de Betty Boop milliardaire . Suspicion de faux testament . Son corbillard était couvert de roses et son amant ancien Bar man , maître de Fen Chui se défend.

Betty Boop asiatique. Amis d’enfance dans le Shanghai des années 40, Teddy et Nina avaient évité la période glaciaire maoïste pour s’épanouir au soleil de la colonie britannique. Un quart de siècle plus tard, ils étaient à la tête de 4,2 milliards de dollars. Mais aujourd’hui, on ne parle plus de la Teddy Tower.

La tour s’appelle Nina. Dans le hall du gratte-ciel de 80 étages, trône une étonnante statue de Nina Wang, en Betty Boop asiatique, nattes et jupe relevées. Le mari a été effacé. Au propre et au figuré. Car Teddy Wang a disparu en 1990.

Enlevé, a-t-on supposé. Ce n’était pas la première fois. En 1983, le déjà magnat avait été kidnappé et libéré prestement contre une rançon de 11 millions de dollars, payée cash par la famille.

Mais sept ans plus tard, pas de maître chanteur, ni aucune nouvelle. En 1999, Teddy Wang est déclaré officiellement décédé à la demande de son père, qui s’empresse de réclamer l’héritage. Nina ne l’entend pas ainsi.

Chacune des deux parties produit un testament signé de la main du disparu, l’affaire est jugée par un tribunal, et devient bientôt une saga chroniquée chaque jour par la presse de Hongkong.

Tour à tour ange et démon, Nina Wang est interpellée pour faux en écriture un jour, innocentée le lendemain.

Souriante et minaudeuse, elle ne lâche pas l’affaire. Elle perd un procès, en gagne un deuxième.

A 67 ans, en 2005, elle finit par l’emporter avec les honneurs sur son beau-père de 90 ans, qui a produit un testament en sa faveur daté de 1968.

Son fils se plaignait déjà, dit le beau-père, des infidélités de sa femme.

Vu une émission sur les disparitions non résolues, avec Rachida Dati cette imbécile qui ne connaît pas son dossier et bredouille.

Bon . Sarah et M.T viennent dîner ce soir.

Rurik

Vient de m’envoyer une série de photos magnifiques. Je me demande où il les a eues. Il faudra que je pense à lui brûler la plante des pieds pour qu’il avoue.

image.jpg

Plastic stories

atelier 22 mai.jpg

Fenêtre sur terrasse 17h

saintrop.jpg

« La banlieue c’est pas rose

La banlieue c’est morose »

Vue depuis la fenêtre du premier étage de mon atelier

Les commodités de la conversation…


table3.jpg

Mercredi soir , La Féline. C’est un bar de Menilmontand avec un balaise tatoué derrière le bar. Ca ressemble à la Fourmi, ou au Cannibale en plus petit. C’est donc vieux comme le monde et il serait temps de trouver autre chose. On arrive vers 21h. Un peu tôt. Pauline et son groupe arlent un peu plus loin dans la rue. Constantin est adossé à l’entrée avec une bière.On en commande 3 dans des vrais verres. Divers blablas avec Tom et U. Monde qui arrive. Café plein et rue encombrée. En face autre bar….. La suite après, je file

Blog accidental Mysteries

P1-AO116_RUSPRO_NS_20081228191715.gif